École privée, l’ESITC Paris demande à chaque élève de financer sa quote-part de frais de fonctionnement de l’établissement.

Toutefois ces frais d’études sont rarement un obstacle à la scolarité : selon les ressources et la situation familiale, il est possible d’obtenir une ou plusieurs aides financières sous forme de bourses, de prêts ou d’allocations. Certaines familles reçoivent ainsi une aide couvrant 70% de frais dus à l’école.

Le montant des frais de scolarité est établi par le Conseil d’Administration de l’école. Afin de ne pas avoir des frais de scolarité croissants selon les années d’études, le montant des frais de scolarité est identique de la première à la cinquième année.

 

 

Pour l’année scolaire 2018/2019 :

Les frais de scolarité s'élèvent à 6 600 € réglables en 3 versements de 2 200 €.

A compter de septembre 2018, la cotisation à la Sécurité Sociale étudiante est remplacée par la Contribution de Vie Étudiante et de Campus (CVEC) d'un montant unique de 90 € pour tous les élèves (statut étudiant(e) et apprenti(e)) .

Le réglement de la contribution s'effectue sur le site https://cvec.etudiant.gouv.fr/. Ce site vous permettra également d'avoir plus d'informations sur la CVEC.

 

 

 

 

Les bourses

Il est possible, selon les ressources et la situation familiale, d’obtenir une ou plusieurs aides financières au sein de l’école pouvant, parfois, financer jusqu’à 70% de la scolarité.

Etant reconnue par l’Etat depuis le 18 juillet 2001, l’ESITC Paris est habilitée à accueillir des élèves boursiers. Les démarches sont à effectuer auprès du CROUS.

Grâce aux soutiens des entreprises partenaires, l'école attribue chaque année des bourses selon ses propres critères. Nos élèves ont la possibilité de se voir attribuer différentes bourses : Bourses FNTP, Pro BTP, AITC, Bourses d’Excellence de la Fédération Nationale des Travaux Publics.

D'autres financements possibles

Un partenariat avec la Caisse d’Épargne d’Île-de-France donne à nos élèves différents avantages.

Les stages durant le cursus sont conventionnés, ils sont donc rémunérés a minima de la législation en vigueur.

fntp

crous

caisse-epargne