Conclusions du Haut Conseil de l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur en 2019 

 

♦ Le déménagement a permis d'accroître la visibilité vis à vis de l'école
♦ l’accroissement des formations initiales et la mise en place de la VAE 
♦ la réorganisation du pôle Recherche sur la thématique de l’Écoconstruction, la durabilité urbaine
♦ le développement à l’international
♦ La place très centrale de la direction et la direction des études en lien direct avec les étudiants pour une gouvernance basée sur une gestion de proximité avec le corps enseignants et les élèves
♦ L’établissement est à l’écoute des entreprises au niveau de la formation des élèves-ingénieurs.
♦ Développement des partenariats académiques permettant d’enrichir ses formations
♦ L’offre des sites internationaux pour les stages de mobilité des élèves-ingénieurs correspond aux besoins actuels de la mobilité des élèves. De nouveaux partenariats académiques sont venus compléter ceux déjà
existants  
♦ Au regard des enquêtes emplois : rapidité d’embauche, rémunération de bon niveau et diversité des premiers emplois bien centrée sur le secteur du BTP aussi bien sous statut étudiant que sous statut apprenti
♦ Une implication forte des acteurs professionnels (entreprises de toute taille) dans la formation et dans la gouvernance.
♦ Une formation des ingénieurs en adéquation avec les besoins du marché.
♦ Une proximité efficiente des étudiants et des responsables impliqués dans la gouvernance et la formation.
♦ Le conseil de perfectionnement est un conseil stratégique qui permet une participation effective des parties prenantes à l’évolution des enseignements.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'HCERES est chargé :

- d’évaluer les établissements d'enseignement supérieur et leurs regroupements, les organismes de recherche, les fondations de coopération scientifique et l'Agence Nationale de la Recherche ou, le cas échéant, de s'assurer de la qualité des évaluations conduites par d'autres instances ;

- d'évaluer les unités de recherche à la demande de l'établissement dont elles relèvent, en l'absence de validation des procédures d'évaluation ou en l'absence de décision de l'établissement dont relèvent ces unités de recourir à une autre instance ou, le cas échéant, de valider les procédures d'évaluation des unités de recherche par d'autres instances.

- d'évaluer les formations et diplômes des établissements d'enseignement supérieur ou, le cas échéant, de valider les procédures d'évaluation réalisées par d'autres instances.

- de s'assurer de la prise en compte, dans les évaluations des personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche, de l'ensemble des missions qui leur sont assignées par la loi et leurs statuts particuliers ;

- de s'assurer de la valorisation des activités de diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle dans la carrière des personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche ;

- d'évaluer a posteriori les programmes d'investissement et les structures de droit privé recevant des fonds publics destinés à la recherche ou à l'enseignement supérieur.