Durant sa formation, chaque élève-ingénieur(e) doit effectuer 48 semaines (soit 12 mois minimum) de stages en entreprise. Ces 5 stages sont obligatoires, qui peuvent se dérouler en France et/ou à l’étranger font l’objet d’une convention entre l’école et les entreprises.

Ces stages validés par les entreprises, tout au long du cursus, offrent dès la fin de la première année au jeune élève-ingénieur l’occasion de contacts directs avec la vie du chantier. Ils lui permettent aussi, au fil des 5 années, d’affiner son choix grâce à une expérience professionnelle.

Grâce à cette méthode, un jeune diplômé de l’ESITC Cachan ne sera jamais un débutant dont l’intégration au sein de l’entreprise serait aléatoire.

 

Il a pour objectif la découverte du chantier et l’importance des relations humaines sur celui-ci. L’étudiant occupe un poste d’exécutant ou d’ouvrier en vue d’appréhender et de comprendre les difficultés du travail.

Il dure au minimum 1 mois et se réalise durant l’été suivant la première année.

Ce long stage de 4 mois minimum est placé en début de troisième année, entre septembre et décembre.

Intégré(e) à une équipe, et travaillant sous la responsabilité d’un ingénieur confirmé, l’étudiant(e) prend en charge la direction 

Cette dernière expérience de 4 mois minimum prépare l’étudiant(e) à son entrée dans le monde professionnel. L’élève-ingénieur(e) mène un projet mis en œuvre par et avec l’entreprise tutrice.

Le stage est placé en début de cinquième année, entre septembre et décembre et porte sur une étude technique ou d’organisation de chantier, une étude sur la qualité, une étude de prix, etc.... Cette expérience est la dernière ligne droite en entreprise avant de rejoindre l’École pour parfaire l’enseignement académique basé sur un projet complet concernant le Bâtiment ou les Routes et Ouvrages d’Art.

Plus de la moitié des diplômé(e)s est embauchée par l’entreprise dans laquelle l’étudiant a effectué son PFE.