• les Stages
    la découverte du monde du travail et de l'entreprise

Le cursus de 5 ans se décline en 2 cycles de 2 et 3 ans basés sur une alternance école-entreprise très étudiée.
4 stages, soit plus de 12 mois en entreprise, et de nombreuses visites ponctuent ces 5 années

 

Le stage ouvrier s’intégrer dans une équipe

Il a pour objectif la découverte du chantier et l’importance des relations humaines sur celui-ci.
Il dure au minimum 1 mois et se réalise durant l’été suivant la première année.

Photo : chantier LÉON GROSSE – St-Herblain (44)

Stage de conduite de travaux : Les premières responsabilités

Ce long stage de 4 mois minimum est placé en début de troisième année, entre Septembre et Décembre.
Intégré(e) à une équipe, et travaillant sous la responsabilité d'un ingénieur confirmé, l'étudiant(e) prend en charge la direction des équipes sur site ainsi que les relations commerciales avec le client.

Photo : chantier LÉON GROSSE / FRANKLIN AZZI

Stage à l'étranger : L'immersion dans une autre culture

De plus en plus expatriés au début de leur carrière, acquérir une expérience à l'international est essentiel pour l'avenir des élèves-ingénieur(e)s de l'école. Ce stage en pays étranger d'une durée de 3 mois intègre la découverte d'un autre mode de vie associé à une activité professionnelle de 2 mois obligatoire. Il contribue aussi au perfectionnement en langue anglaise, allemande ou espagnole des futurs ingénieurs. Il se réalise durant l'été suivant la troisième année avec pour objectif l'obtention du TOEIC (examen obligatoire associé au diplôme d'ingnieur) en 4ème année.

Le stage de fin d'études : Le dernier stage avant le grand saut

Cette dernière expérience de 4 mois minimum prépare l'étudiant(e) à son entrée dans le monde professionnel. L'élève-ingénieur(e) mène un projet mis en oeuvre par et avec l'entreprise tutrice.
Le stage est placé en début de cinquième année, entre Septembre et Décembre et porte sur une étude technique ou d'organisation de chantier, une étude sur la qualité, une étude de prix, etc... Cette expérience est la dernière ligne droite en entreprise avant de rejoindre l'École pour parfaire l'enseignement académique basé sur un projet complet concernant le bâtiment ou les routes et ouvrages d'art.
Plus de la moité des diplômé(e)s est embauchées par l'entreprise dans laquelle l'étudiant a effectué son PFE.

Photo : chantier CBC – Charenton-le-Pont (94)​